Amphétamines

Médicament du système nerveux (de moins en moins utilisé) permettant de diminuer les sensations de fatigue physique et psychique, la faim et le sommeil.
Cette molécule est à l’origine de toxicomanie et nécessite une prescription médicale.
L’ecstasy, MDA, PMA, MBMA, MMDA sont des amphétamines de synthèse possédant des propriétés hallucinogènes et produites dans des laboratoires clandestins.
Ces substances qui ont la capacité d’exciter le système nerveux central ont été utilisées pour leurs propriétés stimulantes et anorexigènes (coupant l’appétit), mais également en tant que décongestionnant nasal (benzédrine).
Les amphétamines sont des substances qui stimulent le système nerveux central parce qu’elles provoquent la libération d’un neuromédiateur, la dopamine, dans une zone du cerveau appelée le néostriatum.
Elles stimulent également la libération de trois autres neuromédiateurs : la sérotonine la norépinéphrine et l’acethylcholine qui permet une activation du système réticulaire (zone située dans la moelle épinière).
Ce processus de stimulation des différents médiateurs a pour conséquence les symptômes suivants :

 

  • Nervosité
  • Tremblements
  • Insomnie
  • Agitation
  • Diminution de la sensation de fatigue
  • Augmentation de la confiance en soi
  • Augmentation de la sensation de bien-être
  • Maintien de l’état de veille
  • Diminution de l’appétit
  • Augmentation de la pression artérielle
  • Augmentation de la fréquence cardiaque
  • Augmentation des réflexes
  • Toxicité des amphétamines:
  • Agitation
  • Insomnie
  • Peur
  • Confusion
  • Agressivité
  • Tendance au suicide ou à l’homicide
  • Fatigue
  • Dépression
  • Troubles du rythme cardiaque
  • Palpitations cardiaques
  • En cas d’injection d’amphétamines, la réaction immédiate peut être un mutisme.
    Le sujet est conscient mais incapable de parler et de remuer.
    Parallèlement, il existe une hyperthermie (élévation de la température) et on a observé quelque cas d’hypertension (élévation de la tension artérielle).
    Les administrations intraveineuses provoquent une sensation fulgurante, appelée rush orgasmique, s’accompagnant d’une activité accrue, d’une euphorie et d’une excitation sexuelle intense.
    Les amphétamines étant relativement bien tolérées, le sujet ressent le besoin de s’administrer à nouveau plusieurs doses (5 à 6 par jour) avant que surviennent des perturbations psychologiques graves (psychose paranoïaque avec épuisement total).

    L’intoxication chronique entraîne :

  • Perte importante de poids
  • Affection neurologique à type d’hallucinations, d’accès paranoïaques, de comportement bizarre et d’un besoin constant de consommation de drogue
  • Infections bactériennes et virales (sida) augmentées du fait de l’utilisation de la drogue par injection intraveineuse