La dose seuil

C’est la dose à laquelle le baclofène supprime totalement le craving, amenant à cette fameuse indifférence à l’alcool, et à un sentiment de sérénité.

Là encore nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne : pour certains la dose seuil sera atteinte en quelques semaines, pour d’autres ce sera beaucoup plus long.

Pour certains ce sera l’abstinence totale, pour d’autres un verre entre amis, pour d’autres encore une consommation plus régulière mais totalement contrôlée.

Une fois la dose seuil atteinte, que faire ?
Continuer à monter, ou en rester là et attendre ?

Renaud de Beaurepaire et Olivier Ameisen préconisent même de monter encore de 20 ou 30 mg pour consolider.
A ce stade, ce sont souvent les effets secondaires qui vont décider de la suite à donner.

Quoi qu’il en soit il va falloir rester à cette dose, plusieurs semaines, et même plusieurs mois : 4 à 6 mois.

En fait tout dépend de la dose à laquelle cette dose seuil est atteinte.
A ce sujet mon médecin prescripteur m’a indiqué qu’à forte dose, elle préconise de ne pas rester des années à une dose seuil élevée.
Elle m’a aussi indiqué que continuer à boire, retarde l’arrivée à la dose seuil. Le dosage pour l’atteindre sera donc plus élevé qu’en étant abstinent.

Et la dose de confort sera plus haute qu’en cas d’abstinence.

Commentaire

La dose seuil — 2 commentaires