Création du collectif Baclohelp

Ceux d’entre-vous qui ont signé la pétition ont reçu sa dernière mise à jour BACLOHELP SUR ORBITE annonçant la création du Collectif Baclohelp.

Il s’agit de réunir toutes les forces vives autour de la défense du baclofène pour une action commune plus percutante.
AUBES le rejoint dès à présent et nous vous invitons à en faire de même individuellement.

L’ANSM n’a toujours pas répondu à nos courriers, dont celui de la semaine dernière: une demande de concertation avec les trois associations d’usagers, Aubes, l’Association Baclofène et l’ Association Olivier Ameisen.
La situation ne peut pas rester dans cette impasse et la restriction des doses à 80mg doit être levée.

Nous vous invitons  à rejoindre ce collectif.
Précision importante : il est possible de le faire anonymement. 
Pour ce faire : le site très complet et très clair du collectif : Baclohelp
Merci de votre mobilisation.

Mise à jour de la pétition « Le baclofène sauve des vies, sauvons le baclofène. Phase pré contentieuse engagée.

La pétition et nos différents courriers étant demeurés lettre morte, nous allons passer à la vitesse supérieure.
Un dépôt de plainte initiée par Thomas MAËS-MARTIN, rédacteur de la pétition initiale, pour mise en danger de la vie d’autrui se profile.

La phase pré contentieuse est désormais engagée.
L’ANSM et le ministère de la santé ont jusqu’au 24 novembre pour infléchir leur position.
Faute de quoi, nous ferons collectivement le nécessaire auprès du juge administratif (recours en annulation sur la base de l’erreur manifeste d’appréciation et défaut de base légale) et du juge pénal.

Pour lire les détails de ces actions en cours et à venir :

Mise à jour de la pétition  » le baclofène sauve des vies », sauvons le baclofène »

A écouter et à lire.

Une émission très intéressante sur France Culture, à la fois sur l’alcoolisme et le baclofène, avec Bernard Granger.
La dépendance à l’alcool : raison ou déraison autour du baclofène ?

Un article du Flyer cosigné par plusieurs prescripteurs et pharmaciens, à paraître dans leur numéro de la rentrée: Baclofène : pour qui et surtout comment ?

Courrier de l’ANSM aux professionnels de santé en date du 11 août 2017

Enfin une bonne nouvelle de l’ANSM qui modère quelque peu son propos dans un courrier en date du 11 août, adressé aux professionnels de santé, qui contient notamment cette phrase importante:

« La prescription et la délivrance de baclofène hors AMM et hors RTU reste possible, sous la responsabilité des professionnels de santé concernés qui ont alors pour obligation d’informer les patients des bénéfices et des risques attendus dans cette situation ».

Et rappelle aux pharmaciens qu’en l’absence d’une nouvelle prescription par le médecin, ils se doivent de délivrer celle qui figure sur l’ordonnance.

Vous pouvez évidement imprimer et montrer ce document aux pharmaciens si ceux-ci vous refusent votre prescription au-delà de 80mg/jour.

« Courrier de l’ANSM aux professionnels de santé relatif à la restriction de la RTU du baclofène à 80mg/jour. » 

 

Pétition, SFA et pressions sur l’ANSM : il faut continuer !

Les choses bougent:
La pétition en ligne vient de décoller de façon exponentielle. En 24h elle est passée de 1200 soutiens à plus de 5000 hier soir.
Ce n’est pas une raison pour relâcher la pression, bien au contraire: continuez à la signer et à la faire signer: Pétition

Par ailleurs, la SFA vient de publier un communiqué qui montre une réelle évolution positive pour notre combat:

Communiqué de la Société Française d’Alcoologie

La pression sur l’ANSM est donc à son maximum à l’heure actuelle: il faut continuer !

Vous pouvez aussi le faire en écrivant directement à son directeur Dominique Martin : dominique.martin@ansm.sante.fr, en vacances jusqu’au 21 août….
Mais aussi à sa secrétaire qui, elle, la pauvre, ne l’est pas : edwige.gondouin@ansm.sante.fr..

La rentrée risque d’être rude pour eux : mais la maladie, elle, ne prend pas de congés…