Tribune aux médias et à l’ANSM suite à la décision de restriction de la posologie de baclofène à 80mg/jour

Voici ce que nous avons envoyé à plusieurs médias et à l’ANSM :

NON à la RTU limitant les doses de baclofène à 80 mg dans le traitement de l’alcoolo-dépendance !

Ainsi, tout ce que nous avons fait depuis 8 ans n’aura servi à rien et nous en sommes revenus à une situation pire qu’au départ .

Car limiter officiellement à 80 mg par jour, un traitement qui n’est efficace, pour la majorité des patients, qu’à un dosage supérieur, c’est comme l’interdire.

Une seule étude, parmi toutes celles qui font la preuve de son efficacité, étude contestée dans sa méthodologie par tous les spécialistes de la prescription de baclofène dans le cadre de l’alcoolo-dépendance, aura suffi pour faire chuter tout notre investissement infatigable depuis tant d’année auprès des malades alcooliques ?

Les forums et les associations qui quotidiennement informent, aiguillent et soutiennent des milliers de patients en très grande détresse. La mine de témoignages de sortie de l’enfer qu’on y trouve. L’organisation des multiples colloques et formations pour démontrer l’intérêt de ce traitement dans une pathologie aussi grave et mortelle. Les luttes incessantes pour faire comprendre son intérêt majeur et révolutionnaire aux médias, alors que rien d’autre n’est vraiment efficace.

Tout cela n’aurait servi à rien ?

 

Lire la suite

Les commentaires sont fermés.